Christophe CARRE » Historique

 

Christophe CARRE

2012 – 2020

Notes

En 2012, je m’apprêtais à écrire encore un livre sur la manipulation toujours dans l’optique de mon livre écrit en 1978 puis du seconde texte en 1996, lorsque j’ai entendu parler, et vu sur le Web qu’un certain Christophe Carré, écrivain professionnel,  préparait le même genre de texte avec la même optique que la mienne.

Quelle est cette optique ? Pour nous,

Tout le monde manipule et tout le monde est manipulé, et dans ce cas la solution pour diminuer les manipulations nocives est d’apprendre soi-même les techniques de manipulation afin de mieux se protéger. 

J’ai donc pris contact et décidé de ne pas écrire ce livre. Par la suite nous avons longuement échangé en ligne, sur les méthodes et les techniques de médiation et autres techniques de manipulation. Christophe a vu que mon travail s’appuyait presque toujours sur un fil conducteur : la Sémantique Générale de Korzybski et m’a encouragé à écrire sur ce sujet. C’est ainsi qu’il m’a fait entrer chez Eyrolles et que j’ai écrit ce livre qu’ils ont appelé : “Arrêter de se faire des films” pas très en phase avec le sujet du livre que j’ai intitulé pour ma part, dans  la 4ème de couverture : “Le mot chien ne mord pas” qui est un écho de la phrase de Korzybski : “Le mot n’est pas la chose“.

Cela m’a valu quelques articles de journaux, et une émission sur RTL avec Flavie Flament dont je parle par ailleurs sur ce site.

Je pense que Christophe mérite largement que vous alliez sur Amazon visionner les livres qu’il a écrit sur différents sujets, entre autres le livre sur l’éducation des enfants, qui prône la manipulation pour les élever en dehors de l’éternelle dichotomie du libéralisme ou de l’autorité. C’est par là.

 

 

Laisser un commentaire